C’est une poupée qui fait « Baby! Baby! Baby! »

Justin Bieber a fêté ses 18 ans le 1er mars de cette année. L’incarnation des rêves mouillés de millions de jouvencelles n’a cependant pas encore passé le cap de la majorité. Il devra attendre ses 19 ans – âge de la majorité civile en Ontario, la province canadienne dont il est natif – pour se fracturer le foie à l’Eau Bénite en toute légalité.

La société américaine Pipedream, dont on soulignera le joli nom, n’en a cure. Justin a ses 18 ans révolus. Sortir une poupée gonflable à son effigie n’a donc plus rien de moralement litigieux. Ce n’est pas un coup d’essai pour cette boîte qui affiche un CV plutôt impressionnant. Auréolée de nombreuses récompenses, Pipedream avait déjà sorti la version caoutchouc de la chanteuse barely legal Miley Cyrus. Succès immédiat mais la coquine n’avait pas tellement apprécié son alter-ego synthétique qui fut très rapidement retiré des rayons. Ça c’était l’année dernière, et depuis Miley semble avoir mis de l’eau dans son diet coke, on pourra d’ailleurs bientôt la voir dans un clip de Borgore (son mec) aux côtés d’une certaine Jessie Andrews

 

La puissance du old

Revenons à Justin. Son « Baby » pèse ses 800 millions de vues sur youtube, mais cet all-time record risque de se faire voler par Gangbang Style, le morceau préféré des étudiants en école d’ingé. Ses hordes de fans, les Beliebers, qui avaient fait de lui un Trending Topic éternel, se crêpent désormais le chignon sur la pertinence ou non de choisir les puceaux de One Direction comme nouveau support masturbatoire. Justin dégueule en plein show et ne récolte « que » 18 millions de vues pour cette performance qui jadis aurait fait exploser les réseaux. Tout ça pue la lassitude. Son changement de syle en mode James Dean – l’acteur mort pas l’acteur porn – ne lui permettra pas d’éviter l’obsolescence du buzz. Justin est en train de devenir old à vitesse grand V.

Justin a cependant encore un peu de marge avant de devenir le Damien Jean canadien et de disparaître dans les limbes des old memes et des glorioles déchues. J’en veux pour preuve la poupée gonflable sus-mentionnée. Elle ne semble pas bénéficier d’extension pénienne, à l’inverse du modèle Antonio Banderas, la poupée est donc plutôt destiné à un public gay. Evidemment, pour faire semblant, Pipedram a changé le nom, avec subtilité, voici donc Just-in Beaver. « Juste dans le castor » pour la traduction google, même si les anglophones savent que beaver signifie chôtte en slang. Pourquoi pas. Les avocats de Justin sont déjà dans les starting-blocks, Pipedream surfe sur son coup de pub précédent. Du gagnant-gagnant pour une love doll qui ne devrait pas faire long feu dans les magasins consacrés. Soit dit en passant, elle ressemble plus à Marky Mark qu’au petit canadien.

Justin s’en bat les steaks de toutes façons, les poupées gonflables bas de gamme, il en a vu passer d’autres, il a même bossé récemment avec Nicki Minaj.

Bieber, Beaver, tu l’as ?

 

2 commentaires Voir les commentaires

Laisser un commentaire

Le Bon Fap