La tête dans l’ours

Danilo Pasquali

La nostalgie de l’enfance comme refuge contre la sourde omniprésence de la mort ? Réflexion alambiquée sur la condition humaine ? Référence à la Vénus à la fourrure du très grand Masoch, qui se rêvait dévoré par la femme aimée, transformée en ours ? On ne saura jamais, mais bon, on a tout de même droit à bien jolis seins pour nous distraire de cette peine dévorante. Alors ça va.

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Le Bon Fap