cumandfuck2me

On le disait encore il y a deux semaines, Instagram is for porn, et cette petite merveille de tumblr tombe à pic pour illustrer cette accroche.

Le concept de cumandfuck2me est simple : depuis son iPhone, Hugo sélectionne, télécharge et rogne des photos, qu’il « recrée” ensuite avec Instagram, leur donnant ainsi une esthétique glossy de papier glacé.

Les photos postées, essentiellement issues du porn BDSM, fetish ou alt viennent se mêler à d’autres images, empruntées à Coiled Up :

ou à un shooting de Kate Moss pour Glamour par exemple :

En ajustant contrastes et teintes, en saturant ou désaturant les couleurs, ou en floutant certaines zones, les filtres subliment les matières et les corps. Grâce à Instagram, Hugo rehausse la carnation et la lisseur des peaux, des tenues et des jouets, et colore chacune des images d’une teinte charnelle vive et sensuelle ; montrant une autre facette du BDSM, loin des clichés de dégradation et d’humiliation dans une ambiance donjon glauque en pierre de taille.

La chair d’un cul ligoté scintille sous Lo-fi et donne envie de tendre la main pour venir le délivrer ou le pincer ; une gag ball semble presque palpable tant elle luit avec Rise, les cuisses gainées de latex n’ont jamais paru aussi brillantes et douces que derrière un filtre Amaro, tandis que d’autres filtres ethérés donnent à la peau des amazones harnachées de strap-on une délicatesse infinie. Une cohérence artistique (rare) qui n’est pas sans rappeler celle de Fuck Like A Hipster, dans une version plus libre et ouverte.

Son concept est différent du reblogging, il transforme la source pour se la réapproprier (et ainsi gonfler son nombre de followers au passage). Il propose d’ailleurs un lien vers ses coups de coeur, la matière « brute » qu’il sélectionne et utilisera plus tard. Hugo pratique l’art du sampling sur Tumblr, il est un crate digger d’un nouveau genre.

 

 

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Le Bon Fap