Vice rencontre Andrew Richardson

On vous parlait il y a peu de la sortie imminente (et effective à l’heure qu’il est) du numéro A6 de Richardson, le mag d’Andrew Richardson. Et bien, Vice a eu la bonne idée d’aller l’interviewer pour en savoir plus. On peut tout même regretter qu’ils aient envoyé une sainte-ni-touche, qui semble aussi intéressée par la culture porno que nous par le macramé, mais ça ne semble pas déranger Andrew qui se plie volontier à ses questions un poil conventionnelles. On découvre pas mal de choses, dont ses photos pour le calendrier Supreme, les photos de Terry Richardson chez Kink ou le fait que le mag ne soit pas porno car « on ne peut pas se masturber », ce que devrait essayer de comprendre Google au lieu de nous placer en fond de classement pour obscénité, les sales bâtards.

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Le Bon Fap