Stephen Garnett – APT IV | Donna Hood

Tu rentres chez toi un peu rébou, tu suis une bombasse qui en fait des tonnes en lingerie scandaleuse, elle te chauffe comme JAMAIS on t’a chauffé, ça te fout même pas mal les nerfs de voir ce petit bouli parfait qui te hurle à la gueule que tu n’es rien d’autre qu’une sombre merde alcoolique et rampante. Cette situation est réelle, excepté le fait que la fille n’existe pas et que tes chances de tomber sur ce genre d’avion de chasse lustré pour la pire des guerres à venir s’approchent sensiblement du zéro absolu.

La réalité c’est plus toi qui galère à ouvrir la porte de ton appart car t’es en fait en train d’essayer de forcer celle du voisin, c’est qui n’est pas trop mal comme performance, quand on sait que t’as du appeler un pote pour te rappeler ton code d’entrée, à 5h du mat – t’es une belle équipe à toi tout seul.

Pour sécher tes larmes et combattre la dépression, voici ce qui aurait dû t’arriver.

[vimeo]http://vimeo.com/40120910[/vimeo]

 

10 commentaires Voir les commentaires

Laisser un commentaire