Gorges profondes

Plus de 1 000 fans sur la [très récente] page Facebook de The Canyons, le projet de long-métrage initié par le tandem high level Ellis-Schrader. On vous a déjà parlé de ce film noir à petit budget : l’acteur X James Deen est préconisé par Monsieur Bret Easton Ellis pour la tête du casting, un choix a priori validé par le réalisateur Paul Schrader et le producteur Braxton Pope.

C’est à coups de tweets et de téléphone que les couples se forment. Paul Schrader est de la vieille école, il a bossé sur les chefs-d’œuvre de Martin Scorsese, il n’est pas très réseaux sociaux. Les autres n’hésitent pas à se chiner sur le Web. Et cette communication sous-marine en chatouille plus d’un.

Coucou les femmes

Hier, le New York Observer publiait cet article de Nitasha Tiku : The Boyfriend Experience: Can Bret Easton Ellis Mainstream Porn Star James Deen?. Partant de son expérience personnelle, l’auteur y fait l’éloge du porno qu’aiment les femmes et de l’aigre-doux James Deen, tout en annonçant la rencontre de la porn star MAINSTREAM avec le cinéma d’AUTEUR. Qui a dit que ces deux mondes ne s’aimaient pas ?

The Canyons, c’est donc un thriller contemporain supporté par des noms plutôt cool. Quoi d’autre ? Arf, pas grand-chose, le pitch reste flou. JEUNESSE, GLAMOUR, SEXE, LOS ANGELES. Rapprochés de la punchline du film [« It’s not The Hills »], ces quatre tags vendeurs fleurent bon l’ironie.

En attendant d’en savoir plus sur le tournage qui aura lieu cet été, vous pouvez toujours vous inscrire aux castings. Coucou, Hollywood.

3 commentaires Voir les commentaires

  • Question : ça : http://jamesdeenblog.com/ c’est vraiment son blog ?
    Parce que si oui, je vois pas pourquoi Ellis donne une tribune à une telle baltringue ascendant gros beauf, gueule d’ange ou pas.

    • si je me laissais aller à la méchanceté, je dirais que c’est parce qu’Ellis est lui même une grosse merde.

      Mais limite j’ai plus de respect pour James Deen en fait, lui au moins il fournit un truc de qualité dans son domaine.

  • Alors ça ça fait plaisir. La dernière fois c’était plutôt une rumeur presque confirmée, mais là. Coucou amour. J’aurais sûrement chercher à voir ce film même sans James, mais là je vais complètement le traquer.

Laisser un commentaire