Shot by Kern : Stevie et Beverly

Dans une coloc de quatre jeunes filles à Brooklyn se trouvent Stevie et Beverly. Culottes transparentes, séance de bondage, un après-midi comme on les aime. Au milieu de ce shooting, Richard Kern ne vous répondra pas pourquoi il aime faire semblant d’étrangler des filles, par contre il vous expliquera comment pratiquer le bondage sans passer pour un sale hipster de merde. La suite est classique, des oinjs, une douche, des bisous, des boobs et des confidences sur les mecs. J’espère qu’aucun lecteur ne se reconnaitra dans cette magnifique expression de « Petit Prince du plumard », ça nous ferait franchement mal. On n’a pas signé pour les étoiles de mer.

3 commentaires Voir les commentaires

Laisser un commentaire