Catherine Solano (sexologue) se fout bien de notre gueule

Bon. Entre les études sur le porno nocif à votre vie sexuelle et les approximations et préjugés de Top Santé, on aurait eu beaucoup de mal à se retenir de crier. Cette fois c’est Catherine Solano, « sexologue » qui se charge de nous dresser les poils sur les bras.

Top Santé – Avril 2012

Jean-Marc a un souci, il n’est pas excité avec sa meuf mais alors il se pignole comme un gros porc devant son nopor quotidien, donc il prend des cachetons pour pouvoir baiser. Cathou est une meuf comme ass, en or, toujours prête à tendre la main et à pas vous prendre pour des cons. Oui sauf qu’elle a des problèmes avec les sources scientifiques et qu’elle dégaine des généralités pas tellement prouvées à tour de bras.

« La pornographie peut entraîner des problèmes d’érection, […] dûs à des éjaculations trop fréquentes. » À la limite, on pourrait tolérer ça, mais la suite est digne de Top Santé puisque « si vous éjaculez en visionnant un film X, votre érection sera moins bonne et votre éjaculation plus difficile ». Après lecture de cet article, j’ai appelé ma meuf. Je l’ai pas vue depuis une semaine, et il fallait que je la prévienne que, m’étant branlé y’a 3 jours, j’aurais probablement du mal à l’honorer ce soir.

Non mais vous êtes vraiment sérieuse ? Désormais, je vais faire comme vous dîtes, je vais préparer mes rapports sexuels une semaine à l’avance et arrêter de me toucher pour « accumuler suffisamment d’énergie sexuelle ».

On parle d’un générateur électrique là ?? Le corps humain c’est pas une batterie de bagnole pendant l’hiver, faire l’amour c’est pas une question mécanique, c’est un peu plus que ça, merci de prendre en compte qu’il existe des femmes qui osent nous toucher la bite. Mais d’après Catherine, le porno, cette stimulation visuelle à base de close-ups de vagins et de verges, et auditive à base de gémissements et de cris, forcément hein, nous a complètement désensibilisés au contact, à l’odeur, aux sentiments et aux émotions qui stimulent les érections. Chérie, je t’ai offert un vibro, parce que le porno a fait de moi un monstre.

Là encore, stop le porno, vous êtes des boloss vous ne savez pas faire la part des choses, vous êtes dans la merde. Et puis en plus, vous vous sentez obligé de prendre des cachetons ! Vous êtes une grosse merde Jean-Marc, incapable d’accepter la panne sexuelle, mais pourtant vous savez très bien que votre partenaire va pas la prendre pour elle, personne n’attend de vous que vous soyez viril et prêt à la reproduction ! Prenez du temps pour vous, pour vous connaître, sans médicament. Et puis, c’est de votre faute Jean-Marc, si vous aviez accepté de pas bander comme un taureau à chaque fois, vous en seriez pas là !!

Jean-Marc foire sa vie sexuelle à cause du porno

Bon, à la limite, l’ignorance passe encore. Mais là où je pète un câble c’est quand je stalke un peu Catherine. Sur son blog bien nommé « pannes-sexuelles.com », elle se mue en apôtre des Levitra, Viagra et Cialis suscités pour vaincre l’anxiété de performance chère à Jean-Marc qui voudrait probablement bien être un acteur porno. Et ce, au moins deux fois, avec des argumentaires de publi-communiqué.

Mais enfin, qui sera surpris de ça, puisque Jean-Marc et les anonymes posant des questions sur pannes-sexuelles (merci pour les futurs spams pour du viagra, vu que je suppose que Cathou est de mèche avec toute la filière), ont tous l’air aussi réels que les pannes sexuelles provoquées par le porn.

« Si vous êtes pressé, et je peux vous comprendre, prenez du Levitra, du Viagra ou du Cialis ! Ce sont des médicaments qui servent de starter et qui sont très efficaces dans ce cas. Et comme tous les starters, une fois que le moteur a redémarré, vous pouvez arrêter le starter. Vous fonctionnez alors par vous-même sans avoir besoin d’un coup de pouce… (ou d’un coup de main !) »

« Et la psychothérapie en comprimés. Hé oui, prendre un médicament qui améliore l’érection, c’est souvent tellement magique que ça redonne confiance aussi bien qu’une perfusion de confiance (si ça existait). Regonflé en énergie (et en érection), vous vous sentez vraiment bien. Résultat, lors du rapport sexuel suivant, vous êtes déjà plus confiant, toujours avec médicament. Et puis le troisième encore plus. Et vous diminuez la dose de moitié, ça va toujours. Et puis une fois, vous l’oubliez et ça se passe encore bien. Vous avez repris confiance parce que vous voyez que votre corps fonctionne parfaitement. »

Si c’est pas la preuve que la sexo est la plus grande arnaque du moment…

10 commentaires Voir les commentaires

Laisser un commentaire