Quand le porn franchouillard s’essaye à l’humour

On connaissait de loin ce Old Nick, porno franchouillard tourné avec les pieds en tenue de para, tee-shirt sale et ventre bedonnant. L’unique méthode qu’il a dû trouver pour se lever des filles, la face creepy du porn français, celle qui nous fout la gerbe aux côtés de Jack Wood ou Pascal Op. Le gars, au verbe délicat et à la finesse légendaire, non content de déjà abreuver le X de ses productions qui nous rappellent tous les jours que c’est bien un océan qui nous sépare de ce qu’on aime, a donc aussi… une chaine Dailymotion.

Alors voici pour vos yeux qui se transformeront comme ceux d’un tarsier sous méthamphet, le choc des titans : la rencontre entre le porno à papi pervers et l’humour. Accrochez vos ceintures, la classe va décoller pour un tourbillon de délires et de bons gouts qui ne laissera pas vos zygomatiques indifférentes.

Non mais sans déconner, on est en quelle année ? Il se passe quoi ? On a appuyé sur quel foutu bouton de merde pour s’infliger un tel supplice ? Ça vous fait rire « C’te conne de cliente s’est assise sur une grosse bite de black« , c’est ça l’humour ? C’est ça une femme ? Un objet qui écarte son cul pour faire plaisir aux perv’ de France qui pensent être les dignes héritiers de l’esprit d’Hara-Kiri ? Le professeur Choron se retourne 48 fois dans sa tombe, la rédac s’enfuit en courant, je suis seul à mon bureau, des larmes de sang coulent sur mon visage, j’ai mal, je souffre ; Albert Londres, réveille-toi, ils sont devenus fous.

16 commentaires Voir les commentaires

  • On aurait préféré une brève sur les parodies porn ricaines bien plus coolos. J’avais jamais entendu parler d’Old Nick, maintenant je comprends pourquoi.

  • Ouaip bon, jsuis pas cinquième dan en porno mais c’est à peu près la même merde que d’habitude, nan ? Sans compter que ça aurait été ricain featuring Sasha Grey, t’aurais sûrement adoré.

  • Non mais j’y crois pas, ça se vend ce truc ou c’est gratuit ? Quelle daube…

  • Old-Nick ne prod que du amateur fr, donc fallait pas s’attendre à qq chose de mémorable… Après faut connaitre le personnage, égal a lui même en vrais ou en vidéo il est aussi zarbe… ^^;

  • Outch, je connaissais pas, ça pique. Sinon pourquoi il a pas choisi père Labat comme pseudo? Parce que tant qu’à faire dans le rhum autant prendre un truc pas trop pourri… quoique du coup le nom est raccord avec la prod.

  • Il existe une adaptation française des PG-Porn de Gunn du nom de « du Hard ou du Cochon » : http://www.canalplus.fr/c-series/pid3420-c-du-hard-ou-du-cochon.html?vid=349280

    Après on aime, on aime pas… mais cette web-série à au moins le mérite d’essayer de nous faire marrer sur les cliché des prod’ françaises. Elle ne tombe dans l’outrance façon Old Nick, car franchement, là, on atteint les bas-fonds de la Terre, le niveau 0 de l’humour.. c’est nul !!

  • A part le Rhum (de cuisine) éponyme, je ne connaissais pas Old Nick… maintenant j’ai les dents qui grincent.

  • Vraiment excellent j adore l humour de old nick

  • Je comprends que le sieur Stephen des Aulnois ne m’aime pas vu que je représente tout ce qu’il déteste – et c’est réciproque bien sûr, car le côté Inrocks du porn qu’il veut donner à son site me fout la gerbe : je n’ai jamais été l’un de ces bobos gauchos qui surfent sur le branchouille faussement provoc en espérant un jour vendre leur affaire à de gros capitalistes.
    Quelques précisions quand même :
    – je ne suis pas « bedonnant ».
    – je n’ai jamais eu de mal à me trouver des meufs, même avant le porn, car je suis plutôt bogoss et les nanas apprécient en général ma compagnie. (Bon, c’est vrai aussi que depuis le porn j’ai baisé plus que Stephen ne baisera jamais dans dix vies mais c’est une autre histoire.)
    – le côté « tourné avec les pieds » n’est par contre pas gentil. J’ai fait des études de cinéma, travaillé comme assistant sur des longs-métrages, réalisé des courts-métrages et documentaires. J’ai eu de bonnes critiques dans Télérama. L’un de mes films a remporté un prix au Fipa à Cannes en 1991. Tout ça c’était avant le porn sur Internet. Je sais donc comment on tourne un film. Je serais par contre curieux de voir le chef-d’oeuvre que nous sortirait ce brave Stephen avec les misérables moyens et les temps de tournage dont on dispose aujourd’hui dans le X. De plus, le côté bricolé/tourné à l’arrache fait partie de mon style, je joue toujours sur l’impro. Idem pour la grosse déconne bouffonne et excessive, j’y vais à fond, suis pas le genre à m’emmerder avec le politiquement correct.
    – bref, monsieur le bobo me déteste car je suis un anar de droite, comme l’était Choron, que j’ai bien connu à la fin des années 80. Ne vous en déplaise, c’est la réalité. Hara-Kiri n’était pas peuplé que de vieux gauchos, bien loin de là. Je suis l’un de ces héritiers et j’essaye d’oeuvrer dans le seul milieu où un peu de liberté d’expression me semblait encore possible, le porno (ce n’est plus vrai mais c’est un autre débat). La veuve Choron me reconnaît cette filiation, elle le dit elle-même sur l’Organe. Et elle vote Marine :))
    Ceci précisé, je vous laisse entre vous, les beaux esprits des forces du Bien et du Beau… et merci quand même pour la pub.

  • Quelle morgue « Gonzo » de répondre comme ça.
    t’es au_dessus de lui répondre alors que tu lui as consacré un article, et pas l’inverse.

    et la réponse d’old nick (que je connaissais pour l’organe, pas pour le X)
    me semble un bon éclairage sur l’époque, ce site, le ricanement systematique qui les caractérise

Laisser un commentaire