Février 2012 – Élise

Née :
1987

Ville :
Paris

Ta première rencontre avec le sexe ?
Sur le minitel rose… À 8-9 ans j’ai entendu une pub à la radio du genre “3615 ULLA” alors j’ai essayé. Mon pseudo était… Lilisex ! Mais je me suis fait griller par mes grands-parents. Faut dire que la facture de téléphone avait légèrement augmenté ! J’écoutais aussi les scénarios à deux balles du téléphone rose…

Ton premier porn ?
Vers 12-13 ans chez une copine dont le père avait une pornothèque relativement bien fournie et surtout facile d’accès, dans sa chambre.

Et depuis ?
J’en mate régulièrement, seule ou en couple.

Comment ?
Sur les tubes : Youporn, Tube8 ou Apetube (y’a tous les tags possibles et imaginables).

Tes tags favoris ?
#anal, #threesome, #gonzo, #analtoy et #DP.

Et un qui n’est pas assez représenté à ton goût ?
#gaping.

Pourquoi ?
Parce que je le fais et que je trouve ça joli.

Tu regardes que du gonzo ?
Pas vraiment. J’ai regardé Inglorious Bitches, mais c’est trop scénarisé pour moi et les doublages, franchement c’est pas possible. Y’a pas assez de gros plans, c’est toujours les mêmes positions, en gros c’est le porno à papa.

Qu’est ce qui t’intéresse dans le gonzo ?
On voit bien ce qui se passe et la fille a pas trop le choix, elle va prendre cher pendant 45 minutes et c’est tout. Mais bon en général j’en regarde que 10 minutes (rires). En fait, il faudrait faire un mélange des deux, des séquences bien réalistes avec un scénario, comme une série. Un peu comme Portrait Of A Call Girl, mais sans Jessie Andrews car elle en fait trop, elle hurle trop, elle bave trop. Puis elle est trop fine, j’arrive pas à croire au truc, à “rentrer dedans”. Dommage.

Qu’est-ce qu’il manque au porno pour pleinement te satisfaire ?
Plus de complicité avec les acteurs. Manu est assez fort pour ça, la preuve en images avec Lara Stevens, sur un bateau en plein jour ; ou encore avec Kristina Rose.

Comment as-tu découvert le Tag Parfait ?
C’est mon mec qui m’a fait découvrir ça.

Si tu devais changer la BO tu mettrais quoi ?
Rien. Ça me perturbe plus qu’autre chose. J’aime quand c’est le plus réaliste possible, le porno fake où la fille hurle tout le temps ça ne marche pas.

© Photo par Pierre Lapin

Si vous voulez être le ou la prochaine parfaite, envoyez-nous un mail avec quelques photos.

7 commentaires Voir les commentaires

Laisser un commentaire