Sometimes Funky People Are Dressed In Black

Le Tag s’ouvre, et va continuer à s’ouvrir car on ne va pas s’enfermer dans le porno même s’il restera toujours au coeur du site. De temps en temps, quand une soirée nous plaît ou qu’un artiste nous parle, on va pas se gêner pour en parler et vous conseiller d’y aller.

C’est donc le cas ce week-end pour deux soirées gratuites à la Villette Enchantée (Paris). Vendredi : Take Time With Clara Moto (event Facebook). Samedi : Sometimes Funky People Are Dressed In Black avec Arnaud Rebotini et David Caretta (event Facebook).

VENDREDI 13 JANVIER 12 // 23h – 07h // Take Time With CLARA MOTO !

CLARA MOTO dj set (InFiné Music)
SILER & DIMA dj set (Popcorn records)
POM POM BOY dj set (France Inter / Cockorico)
MÖGGLI dj set (Showcase)

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=Qr1jC62cGIs[/youtube]

✗ CLARA MOTO
Découverte par Agoria, Clara Moto est la petite protégée du label Infiné. A la fois productrice et djette de talent, l’autrichienne exilée à Berlin insuffle une minimal house hédoniste: on pense aux hits « silently » ou encore « Glove Affair ».

SILER & DIMA
Co-fondateur du label Popcorn Records ces deux dénicheurs de talents sont aussi des djs appréciés pour leur sélection pointue et variée. Ils ont déjà mixé aux cotés d’artistes de renommé comme Franco Cinelli, Ame, dixon ou encore Guy Gerber. Délicate synthèse de grooves organiques et de mélodies accrocheuses, le duo parisien viendra nous faire vibrer aux rythmes d’une house électronique bien à eux.

POM POM BOY
Complice de Didier Varrod sur France Inter, clubber impénitent et militant des musiques électroniques, Antoine Dabrowski aura attendu 30 ans pour s’acheter des platines et se transformer en Pom Pom Boy, DJ-cheerleader d’une minimale groovy et sexy. Il fait ses armes en warm-up au Rex Club, à la Scène-Bastille ou au Point Ephémère jusqu’au printemps 2011 où il intègre l’écurie Cancan, responsable de la chic et furieuse soirée Cockorico.

MÖGGLI
Dj/productrice, Möggli s’est confectionnée une maturité musicale dans le milieu électronique en l’espace de quelques mois (Août 2011, Workshop InFiné week, Showcase club…). Pétillants et groovys, les dj sets de Möggli sont faits pour danser !

SAMEDI 14 JANVIER 12 // 23h – 07h // SOMETIMES FUNKY PEOPLE ARE DRESSED IN BLACK

✗ ARNAUD REBOTINI dj set (Blackstrobe Records)
✗ DAVID CARRETTA dj set (Space Factory)
✗ MUSEUM dj set (Blackstrobe Records)
✗ WORKERPOOR dj set (Space Factory)
Warm Up : DIRK DIGGLAH (All Mighty Shit)

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=14fvGc3Zyds[/youtube]

✗ ARNAUD REBOTINI
Personnage charismatique, est avant tout un dj, producteur, remixeur ultra talentueux. Entouré de synthés et de machines analogiques, il est imprégné par la musique électronique (electro, techno) mais aussi pas des sonorités plus rock avec Blackstrobe (« I am A Man »), son premier groupe formé en 1996.

DAVID CARRETTA
David Carretta, dj et producteur marseillais, est l’un des pionniers de la scène electro-techno. Amateur de new wave dans les années 80, il se dirige progressivement vers la techno.
Il fera ensuite la rencontre de DJ HELL qui va le signer sur son label Deejay Gigolos sur lequel il va sortir plusieurs maxis à succès. David Carretta est aussi le co fondateur du label Space Factory (Yasmin Gate, Nomenklatur…). Sa techno teinté d’italo disco a fait ses preuves sut tous les dancefloors.

WORKERPOOR
Suite à leur maxi sur ZONE (label de Gesaffelstein & The Hacker), David et Workerpoor nous présenteront un set exclusif à 2 en preview de leur live à venir.

MUSEUM
Guitariste du groupe Black Strobe, Museum s’est fait remarqué par son approche intuitive et spontanée des machines et de l’electro, et aboutit à une musique novatrice et contemporaine. Très inspiré par les atmosphères cinématographiques (Blade Runner, Planet of the apes, Shining, Alien..), la musicalité et le jeu sont toujours au rendez-vous et servent de point de départ à la composition. Il sort son premier maxi « DEBUT EP » le 23 Janvier sur Blackstrobe Records.

4 commentaires Voir les commentaires

  • C’est génial que le Tag s’ouvre. J’espère que vous allez devenir aussi bon que les Inrocks ou Technikart. En tout cas, la voie est toute tracée, vous avez déjà l’orgueil de ces magazines. ça manque peut être juste de « k » dans votre nom, mais avec un subtil passage en anglais, cela pourra être réglé.

Laisser un commentaire