Sasha, Bella & Dana : Gossip Girlz

Une fois n’est pas coutume, on va verser un peu dans le gossip aujourd’hui.

Nos cousins de popporn avertissaient hier la twittosphère d’une embrouille intra-porn assez drolatique en forme de catfight virtuel. L’origine du mal ? Un tweet bien rageux de Belladonna, ex-retraitée du X, aujourd’hui back in business et visiblement remontée.

Du beef

La cible de cette attaque n’aura échappé à personne, c’est bel et bien de Sasha Grey qu’il s’agit. Sasha qui, à notre plus grand désespoir, a depuis longtemps troqué ses oripeaux porno contre des habits de princesse arty et qui a récemment défrayé la chronique en s’improvisant Mère Castor pour des bambins yankees. On croyait que seules les mères de famille bien-pensantes s’étaient offusquées de la chose. Que nenni. Belladonna en rajoute une couche en remettant en cause les talents de conteuse de Sasha. Pas de puritanisme mal placé ici, Belladonna, dont on connait les penchants pour les battes de baseball et l’uro, nous fait juste une crise de jalousie qui en dit long…

First they were like…

Sasha, la maudite, Sasha, la traitresse, nouvelle égérie des réals en panne d’inspiration, et dont les moindres faits et gestes alimentent le buzz, ça doit irriter Belladonna, jadis sa meilleur copine (même si des dissensions étaient déjà visibles hihi). En quittant le porno, Sasha ne s’est pas fait que des amies.

Then they were like…

Attirée par l’odeur de sang, Dana DeArmond, ex-star MySpace, reconvertie dans le porn, y va elle aussi de sa quenelle. Bel acharnement à propos de l’opportunisme supposé de Sasha: la présence de photographes dans cette école de Compton et la publication de la news sur TMZ dans la foulée… Tout y passe même le  fait que les actrices X ne font que des rôles de putes (ou assimilé) dans le cinéma tradi, et ce n’est pas la carrière embryonnaire de Sasha qui la fera mentir…  S’ensuit une séance d’asslicking twittesque où Bella et Dana s’auto-congratulent, au nom de la rancœur et du ressentiment.

Slurp

Sasha, la méchante, Sasha, l’attention whore, Sasha, qui malgré tout a préféré laisser les chiennes aboyer. Elle a trollé le X pour faire sa place au soleil, la voilà qui pourrait chanter « They see me readin’, they hatin’… »

7 commentaires Voir les commentaires

Laisser un commentaire