La tendresse du gang bang

– Le vieux sage :

Parfois il arrive que mon sentiment soit celui du bonheur. Pourtant quand j’atteins la note juste, il se peut qu’un sentiment de tristesse m’envahisse. C’est étrange, je me sens parfois comme un mendiant face au monde.

Où trouver cette « note juste » dans la pratique solitaire de notre instrument à cinq cordes ? dans la moiteur d’un parking entre Manu et Kristina ? dans l’intimité d’une chambre familière entre Xander et Zoe ? L’a-t-on seulement déjà atteinte ?

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=ije19dEJMn0[/youtube]

Cruelle question, qui nous rappelle que toute « culture » qu’elle soit, la pornographie n’atteint pas encore les cimes du plaisir tombé dans l’abîme de nos coeurs. À moins que…

– La jeune fille :

J’ai participé à un gang bang et le dire comme ça… ça a l’air morbide, mais j’ai l’impression d’être enceinte, d’avoir quelque chose à l’intérieur de moi que j’ai envie de montrer au monde entier, et j’ai hâte de voir comment cela sera reçu. C’est spécial. Je le referai.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=MP9V9FapCOE[/youtube]

Touchant. Et si tu n’as pas été ému, c’est que tu es un putain de nazi. Quelle différence entre la joie d’un vieillard pakistanais et les larmes chaleureuses de Dana DeArmond ? Chacun, à sa manière, nous rappelle que nous sommes finalement bien petits face aux mystères de la Création. Et aux 21 cm d’un black TTBM. Tendresse.

Oh, j’ai oublié de vous dire : l’interview vient d’un montage efukt dédié à Gangbanged 2 (avec Jayden Jaymes en cover et Dana en second couteau – qui prend quand même une double-anal et les sept mercenaires). Version complète (et donc NSFW) disponible ici. Et c’est tout de suite beaucoup plus LOL.

3 commentaires Voir les commentaires

Laisser un commentaire