Is Anyone Up ?

Partant du principe que tant qu’il y a des boobs, il y a du plaisir, nous nous devons de traquer le web même s’il faut remuer sa lie et perdre quelques points en note artistique. Voici venu le temps pour nous de vous présenter isanyoneup, aussi appelé le dernier stade de l’attention-whorisme.

Parti du cerveau dérangé d’Hunter Moore : un « ruineur de vie professionnel », inspiré des camwhores de 4chan et alimenté par les groupies de la scène punk américaine, Is Anyone Up permet aux petits malins qui ont atteint le boss final de la drague (soit, désaper une fille) de poster leurs performances sur le web. Subtil mélange entre photos volées, exhibition et stalking, le site révèle l’identité Facebook de la « victime » avec des photos d’elle sous tous les angles et enfin lui attribue une note globale sous forme de gif (la partie la plus fun du site). Cruel, violent, intrusif et con. Les bas-fonds d’internet, multipliés par la puissance des réseaux sociaux.

On pourrait crier au scandale, avertir les autorités et tenter de faire fermer le site, mais beaucoup de ces « victimes » sont consentantes. Besoin de s’exhiber ? Envie de goûter aux 15 minutes de gloire éphémère ? Elles envoient elles-mêmes leurs photos pour être jugées, stalkées, draguées ou bashées. Sacré ambiance dans leur inbox….

Quand le masochisme devient le prime-time de sa vie, le tout mixé à la sauce 4chan, ça donne isanyoneup, pur produit de notre génération.

9 commentaires Voir les commentaires

Laisser un commentaire