Letagparfait.S03E23. Finale.HDTV.XviD.avi

On fait le bilan, calmement, en s’remémorant chaque instant, parler du porn d’avant comme si on avait 50 ans… Effectivement Jacky & Ben-J, qui aurait pu s’imaginer il y a un an qu’on continuerait encore à parler de porn à la coule, détendu, les pieds dans l’eau près de la piscine à siroter tranquillou des white russian ?

On a lancé la nouvelle formule du Tag il y a six mois, c’est donc le moment de revenir sur cette saison 3 et d’envisager l’avenir. Premier constat, vous êtes nombreuses à nous lire et comme la rédaction est composée essentiellement d’hommes au visage doux, on est toujours aussi chauds comme des couscous. Les hommes, on ne vous oublie pas évidemment et la bromance nous ordonne d’ouvrir nos bras trop frêles et de se taper dans le dos à l’américaine. On est donc une petite armée de fapeurs sans complexe qui avançons dans l’internet en rangs serrés en chantant des chansons à l’unisson. Prenons le temps d’admirer cette garnison, on n’est pas bien ? Prêts à affronter les trolls qu’on attend la quine taillée comme un silex, loin des discours moralisateurs, loin des cons qui pensent encore que le porn peut tuer.

Second constat, vous nous faites confiance, on se doit donc de vous respecter en retour et d’être toujours plus pertinents et lisibles, sans tomber dans la chiantitude des choses. Avant d’ouvrir vers l’avenir, revenons rapidement sur ces six derniers mois.

Sasha Grey est partie… sale histoire. Mais le porn a encore de l’avenir. Les garçons veulent être maltraités comme des filles et ils sont si doux que ça en devient troublant. Attends, on m’avait dit que c’étaient les mecs qui étaient hardcore, je comprends plus, tout s’inverse… À moins que le porn propose uniquement ce qu’il a envie d’entendre. Je perds le fil alors j’écoute de la musique, encore de la musique, toujours plus car nous sommes des organismes et voici notre nourriture. Puis quand elles se mettent à siffler je les apaise en m’enfonçant des piques dans les yeux. Des fois on en a marre et on part à l’aventure, et finalement c’est parfois pire. Alors on revient vite à la maison.

On a eu une idée qui a fait son chemin jusqu’aux Inrocks, on compte bien passer la seconde à ce sujet. D’ailleurs, grosse surprise pour septembre/octobre, on devrait (enfin) se placer là où on nous attend, réfléchissez un peu… Vous allez trouver. Et puis quoi d’autre ? Vous pouvez déjà appeler vos amis étrangers, on va commencer à traduire vos articles préférés, première pierre vers un tag interracial qui nous réchauffe le coeur comme un barbeuk entre potes. De nouvelles rubriques devraient faire leur apparition, et les interviews qui ont commencé récemment leur mutation devraient s’affirmer en ce sens, en allant chercher le porn là où on ne l’attend pas.

Enfin, vous aimez tellement cette rubrique, qu’on vous sentait un peu frustrés. On hésite souvent entre plusieurs clichés avant publication, c’est parfois cruel alors on rectifie le tir et pour fêter nos vacances bien méritées, voici quelques Face B des Playmates. On se dit à la rentrée, mais on sera toujours actifs sur Twitter et Facebook, un peu ici si l’actu nous empêche de dormir et pour vous faire patienter, vous pouvez toujours ajouter notre Tumblr.

On vous embrasse, on vous aime, on ne s’arrêtera jamais de le faire.

Illustration par François Satamon. Photos par Louis Canadas.

Merci à Joanna, Dickdard, Popporn, Peppersteak Mag, Panic Cinéma, Alexandre Hervaud, François Saintamon, Daniel, Tiphaine Besnard, Snatch, OWNI, Skapiso, Louis Canadas, Jacky Goldberg, Edouard Fouquier, Didier Lestrade, Guillaume Natas, BBBarze, Maman Records, Luc Patoune, Des Chibres et des Lettres, Marguerin, Mai, Maud, Eva, Olivier Tesquet, David Carzon, Vincent Glad, Fluc, Loïc, Guillaume Duhec, François Léger, Julie, Gwenaelle, Ophélie, Agathe, Marie, Angélique, Ghislain, Bertrand, Woumpah, le Secret Square, Radio Campus, Fluctuat, ceux que j’oublie et toute l’équipe du Tag Parfait.  

9 commentaires Voir les commentaires

Laisser un commentaire