Total Warr, animal sauvage

Alors, Total Warr vous en êtes où en ce moment ?
On vient de sortir un ep, qui annonce un peu l’album à venir mais on ne retrouvera pas ces titres dessus. Sinon, on répète à fond pour le live (en concert avec The Death Set, mercredi 20 juillet à la Gaîté Lyrique).

Vous restez dans cette idée de musique entre potes ou ça devient plus sérieux ?
Par la force des choses oui, mais quand on bosse on ne rigole pas, c’est très studieux. On cherche le hit, que les filles chantent notre musique dans la rue.

C’est quoi votre règle ?
Soit la fille bouge son boule, soit elle chiale. On aime bien enregistrer hyper vite pour ne pas perdre l’idée. On est un peu boulimique, on fonce tu vois. Une fois qu’on a une base, on appelle les voisines, elles écoutent en culotte et on vérifie tout de suite si ça réagit ou pas.

Y’a une nouvelle orientation rythmique sur Please Never Come Back Again, clairement plus zouk que le précédent, c’est une humeur ou une vraie orientation ?

Depuis le début on a toujours voulu que ça sonne soleil, pour danser les pieds dans le sable. Mais on privilégie aussi pas mal l’émotion. L’abum va sonner très d4rK et suinter la tristesse ; ça va chialer sous la couette ! On est des types cool et détendus mais au fond on a grave la haine, on est vraiment blasés. En fait, on est des black-metalleux déguisés en zoukers.

Vous êtes de Paris, y’a un vrai brassage entre les gens, sauf dans la musique. Pourquoi ? Il manque quoi pour que ça prenne ?
On ne sait pas. Aux Etats-Unis, y’a pas ça. Les mecs passent d’un style à un autre sans avoir le look et ils s’en tapent ; du moment que les gens kiffent. Mais pour revenir au zouk, c’est surtout pour son côté festif hardcore, dans ce style t’es souvent pas loin du mauvais goût, le zouk love par exemple c’est juste l’enfer.

En fait du terme chillwave, vous vous en foutez ?
Complètement. On n’a jamais été chillwave, on fait de la musique dans notre chambre avec ce qui nous passe par la main alors on a été classé la dedans mais en fait on s’en branle, on aime juste le côté lo-fi/DIY. On est parti dans un délire zouk, mais c’est avant tout de la pop.

C’est quoi votre problème avec les animaux ? C’est avoir trop traîné dans Google Images ?
Dès le début on a voulu contrôler notre image. Total Warr ça sonne violent, nos textes le sont aussi alors on a voulu contraster. On a commencé par une image de cascade, puis on est tombé sur ce dauphin qui sourit comme un con. Faut dire aussi qu’on a commencé le groupe après une session à Eurodisney, ambiancée par Tigrou et ses potes…

Vous avez un animal totem ?
Kiki : Le lamantin.

Guigui : Tout sauf un phoque, c’est trop des bâtards ceux là. Les requins aussi d’ailleurs.

Vous aimez les animaux, donc au sens littéral du terme vous êtes zoophiles ?
On a l’amour de la débilité. Il n’y a rien de plus débile qu’un animal, tout se passe dans leur regard vide. On les aime bien, ils sont naifs comme des gosses.

De la culture web à la culture porn, il n’y a qu’un pas. Vous vous branlez encore à votre âge ?
Kiki : Grave ! Youporn à fond, Xhamster de temps en temps.

Guigui : Tubegalore mec ! Y’a toutes les rubriques du monde la dessus !

C’est quoi vos tags ?
Guigui : Je reviens toujours sur le même : Big Boobs. J’aime les trucs old school, pas les plans avec un collant sur la tête où la meuf se fait quasi violer. Quand un mec défonce une meuf, j’arrive pas à m’identifier.

Kiki : Busty Milf et récemment TeenBFF. Sinon j’aime bien les trucs amateurs. Dans le délire My mom’s best friend. Tu crois que tu vas voir un kid, mais à la place y’a un type de 35-40 piges, casquette, gros tatouage tribal, genre le mec il veut te faire croire que c’est un écolier avec son sac à dos alors qu’il pourrait être ton daron. Ça m’éclate bien, ahah.

T’es au courant de ce que ta copine mate sur Youporn ?
Kiki : Non. On n’en parle pas. Elle comprend pas qu’il y a le sexe et l’auto-sexe ; ça juste rien à voir.

Si on vous propose de faire la BO d’un porn vous êtes chauds ?
Oui carrément. Sortir une vraie BO ! T’as un film de cul, à l’intérieur y’a un hit, comme dans Midnight Express ou Dirty Dancing sauf que c’est un boulard.

Pour finir, le Top 5  de leur chambre.

http://api.soundcloud.com/tracks/2422155

http://api.soundcloud.com/tracks/17466733

Propos recueillis par Gonzo. Photos par © Guilhem Malissen

2 commentaires Voir les commentaires

Laisser un commentaire