Les portes du pénis entier

On s’est toujours acharné sur le système carcéral américain. Alors, certes, le couloir de la mort, les pyjamas oranges, les gangs, tout ça n’est pas très funky et le bon sens voudra que l’on se tienne éloigné des procureurs bornés et des soubrettes affriolantes.

Les prisons US dans les 50’s, c’était autre chose

Cela étant, on pourra toujours se réjouir d’apprendre que les prisons d’état yankees permettent à leurs prisonniers d’assouvir leur 5 contre 1 quotidien et ainsi de pouvoir s’évader à loisir, dans des fantasmes bien terriens. Avec des limites cependant: pas de SM ni de viol simulé, nos amis les bêtes n’ont pas non plus le droit de cité.

Et pourtant, à la prison du comté de Macomb, Michigan, le paluchage intempestif connait ses limites. Kyle Richards, casseur de coffres de 21 ans l’a découvert à ses dépends. Locataire d’un 2m² avec vue sur le mirador, il s’est tout bonnement vu interdit de porn. Qu’à cela ne tienne, Kyle attaque directement l’Etat du Michigan pour violation de ses droits civiques. Décrit comme étant victime d’un syndrome masturbatoire compulsif (un peu comme nous tous, je crois), il évoque la volonté de cassage psychologique d’une telle interdiction.

Kyle R., le new Le Perv?

A voir si la justice US prendra la chose au sérieux, plusieurs cas similaires ont déjà fini aux oubliettes. En attendant, on pourra toujours se consoler en imaginant que les prisons de l’Oncle Sam ressemblent plus à ça qu’à Riker’s Island ou qu’à celle de Macomb county.

2 commentaires Voir les commentaires

Laisser un commentaire