Parodies : le coup de la panne

C’était prévisible. On ne savait pas d’où ça partirait, mais on savait que c’était imminent. Et on se tenait prêts pour la bataille, une stratégie argumentaire bien rodée sous la main, histoire de partager notre (re)sentiment avec nos chers lecteurs et chères lectrices : les parodies, c’est comme la CC, à consommer avec modération. SURTOUT si c’est pour faire vibrer la quine.

Et puis c’est arrivé. Pas franchement par là où on l’attendait. On pensait que ça viendrait plutôt des parodies de superhéros ; mais on est tombé à côté, et c’est Halloween aka La Nuit des Masques qui aura hérité de la mention spéciale #boloss. Comme l’explique XCritic :

“Ce n’était probablement qu’une question de temps avant que l’engouement pour les parodies pornos ne devienne si répandue que deux studios finiraient par sortir la même parodie en même temps.”

Le jeu des 7 erreurs

Ouais, même l’affiche est identique. Normal, me direz-vous, puisqu’elle rend hommage à l’originale. MAIS QUAND MÊME. Comble du LOL, la petite Lexi Belle a trouvé le moyen de se faire fourrer dans les deux films… On est dans le gag un peu piteux, comme un vieux sketch de Popeck qui repasse une énième fois dans Les Grands du Rire. Symptôme de la panne sèche qui touche même les ricains. Témoignage d’un porno qui n’attend qu’un coup de pied au fesses pour évoluer.

Alors évidemment, mieux vaut en rire qu’en pleurer. XCritic se prête au jeu et se fend d’une comparaison des deux films (jaquettes, actrices, réalisateurs) et conclue par une match nul. Peut-être que les films seront bons, au final. Mais mon petit doigt me dit que personne ne paiera pour ça. On pourra pas dire qu’on vous aura pas prévenu :

“Le problème du X, c’est que dès qu’il trouve un filon il tire dessus jusqu’à l’épuisement. Pas un jour sans l’annonce d’une nouvelle parodie […] L’idée est bonne, c’est drôle et ça fonctionne mais l’originalité se fait la malle quand on se noie dans un océan de sorties.”

AZI CHUI VNR.

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Le Bon Fap