Un autre porno est possible

Cela fait plus d’un an qu’on observe le porn depuis notre bar, et force est de constater qu’on ne bande plus que pour le porno ricain. C’est pas cette vielle râlerie bien française qui nous rattrape, c’est juste la réalité. Pourtant, quoi de plus excitante qu’une petite qui nous parle dans notre belle langue au creux de l’oreille ? Puis c’est pas faute de faire des efforts, on essaye, on veut y croire, mais aucune érection en vue dans nos slips Petit-Bateau sur l’océan hexagonal.

Toujours pas de gonzo de luxe, de bons POV, de réalisations qui nous parlent, sans parler des scénarios qui n’existent carrément plus. Les réalisateurs devraient prendre leur retraite au lieu de nous infliger des « Dans ton cul #4 : au boulot », « Mon pote a enculé ma mère » ou « Les belles enculées » (notez au passage leur passion pour le tout anal, comme si il ne restait plus que ça pour sauver les meubles). Alors on fait quoi ? On part aux Etats-Unis ? On baisse les bras ? Combien êtes-vous à vouloir changer les choses sans oser le dire ?

Comme on aime à le répéter, on est du côté des spectateurs pas des producteurs, on est là pour analyser des comportements, des envies, pas leur servir la soupe. Vous êtes nombreux à nous dire « merci d’exister, c’est exactement ce qu’il manquait dans le paysage », on rougit un peu mais on est flatté. Passé ce moment d’autosatisfaction on réfléchit. Vous voulez autre chose ? Et bien changeons les choses, rien de pire que l’immobilisme quand on a des idées. Une idée c’est gratuit, le reste n’a qu’à suivre.

Alors voilà le deal, et si on se rencontrait pour en parler ? Qu’on discute de tout ça, de ce qu’on peut faire. Appelle ça l’AG ou le Grenelle du porn, comme tu le sens. D’ici une dizaine de jours, on se cale au fond d’un rade et on regarde ce qu’on peut faire. Tu as envie d’être acteur ? Actrice ? Réalisateur ? T’as des idées, t’es curieux, ton zboub a la bougeotte, t’as la noune en feu ? Contacte-nous par mail, laisse un commentaire ici, dis-nous ce que tu sais faire ou ce que tu veux faire. On est chaud comme des couscous.

102 commentaires Voir les commentaires

  • « Ils ne se gênent pas pour pomper les idées et ne JAMAIS citer les sources »

    Peut-être tout simplement parce qu’ils ne pompent rien du tout…

    « Alors qu’il y a deux « majors » qui règnent sur le métier Dorcel et Hot Vidéo et qu’ils sont en compétition »

    Non Jean-Pierre, nous ne sommes pas en « compétition ». Nous ne tentons pas de rivaliser avec les productions Marc Dorcel (tout au moins dans le domaine de la quantité, la qualité ayant sérieusement baissé depuis déjà bien longtemps…) et Marc Dorcel ne tente pas non plus de rivaliser avec le magazine Hot Vidéo.
    La revue qu’il publie n’est qu’un catalogue destiné à son auto-promotion et ne traite pas du X dans son ensemble.

  • C’est vrai Pierre que ce mot de compétition est mal venu et que ce que tu dis est juste . je voulais seulement exprimer la « cassure » entre les deux majors.
    On cite Digital Playground en modèle, c’est une excellente référence mais j’ai l’impression que Dorcel s’en est déjà bien inspiré..lol d’autres beaux sites esthétisants et de grande qualité d’outre-atlantique: on ne fera pas mieux et je ne vois pas ,dans le monde raccourci d’Internet ,l’utilité de copier.
    Avec des budgets à son niveau ,le X français doit trouver son inspiration en lui même. Pour moi Ovidie a ouvert une voie ,mais il y en a bien d’autre à explorer. De l’audace,toujours de l’audace… vous connaissez la suite par cœur!

  • Gonzo, j’espère que tu auras beaucoup de professionnel ce soir dans la salle. Je pense qu’il est important d’être à l’écoute des consommateurs et d’essayer au maximum de satisfaire leurs désirs. Ce genre de rassemblement est une occasion unique de se rapprocher et de répondre à un besoin.

  • Je suis en province, c’est trop loin, même si je m’intéresse, alors je donne mon avis, toujours mal pensant, ici.
    Je ne crois pas que les amateurs de X trouvent le moindre intérêt aux conflits de business plan du Xbiz francais, ou d’ailleurs personne ne comprend rien, entre successivement bisoutailles et imprécations.
    Charmontel: « Il faut croire dans la spécificité du Porno français , ne pas courir derrière les Ricains, oublier Internet et le Gonzo »
    Faire mieux sur internet et dans le gonzo, sans doute, mais les oublier non, ce serait plus que rétrograde, revenir au porno vintage, sur super 8 (ca a existé), ou en plaques à la lanterne magique.
    Je crois aussi à une spécificité du porno: ce n’est pas un domaine ou il y aura Gilda ni Rita Hayworth (ou alors à ses débuts comme Stallone ou Marylin). Les américains et les autres pays le savent bien, ils ne se prennent pas le chou, de belles filles, des images nettes, des sites qui fonctionnent. Quand vous leur parlez du X francais, vous comprenez vite que pour eux ce n’est pas une bonne référence, et je suis poli. Je ne crois pas que ce soit en se donnant un style Art et Essai il puisse faire mieux.

  • Je ne peux pas participer non plus. :(

    Pour une fois, je suis de l’avis de Jean Louis. A côtoyer, en ce moment, des petites prods et de jeunes réalisateurs français qui s’attachent à faire de la qualité, des belles images et qui ont de bonne idées, je pense qu’il y a de quoi faire…

    Sans parler de porno français, américain, de scénarisé ou de gonzo, je crois qu’il y a matière à faire de belles choses dans le futur en France.

    Je citerais juste ici des gens qui me sont proches et/ou dans lesquels je crois comme Machine Prod, Seb Lemmy, Prod turms ou encore David Beffer… Voilà des gens que j’ai vraiment envie d’aider (si tant est qu’ils en aient besoin…) car je pense qu’ils en vaillent la peine.

    • David Beffer est déjà indirectement lié au Tag, si tu es fin observateur, tu comprendras pourquoi. Indice : une des rubriques du haut. Hihihihi.

    • Ce qui me frappe sur ces posts est les gens se posent la question comment faire du meilleur x, alors qu’elle est complètement indissociable de comment et à qui le vendre, et, sans une réponse sure à cette question, cela n’évoluera pas dans le bon sens. Pour le X comme pour le reste on n’est plus à l’époque du slogan : Notre qualité fait notre publicité.
      L’exemple est en est, selon moi, le porntour, qui malgré un haut niveau de qualité, n’a visiblement pas décollé au niveau prévu.
      A l’inverse il existe des boites très marketing comme Dorcel ou BRoot, etc…

  • Comment c’est passée la rencontre?

  • Bonjour,

    Je viens de lire toute cette conversation et elle me fait bien plaisir.

    Scénariste de films X plus ou moins retraité, je me suis battu pour essayer d’imposer mes conceptions dans ce domaine, mais entre les réalisateurs qui doivent tourner deux films en même temps en deux ou trois jours (sous la pression de la prod), les producteurs qui lâchent leur argent avec des élastiques, etc., j’ai arrêté de me battre.

    Pourquoi perdre mon temps ? Et je ne suis pas Don Quichotte !

    Et puis j’ai trouvé un forum (d’où je suis arrivé sur le vôtre) où j’explique aux amateurs comment faire un scénario de film X qui tient la route, par exemple ici :
    http://www.xstarsworld.com/forum/showthread.php?t=8122

    Parce que je suis persuadé qu’un autre porno est possible, sans Dorcel et ses clichés (et je suppose que son fils a pris la même route).

    En tout cas, bravo pour vos suggestions.

    Guy

  • Guy ,bien heureux de te lire ici,toi qui fut le scénariste des « dessous de la Révolution » rebaptisé « les porte-jarretelles de la Révolution »…

  • une idée: une série (au sens 6 feet Under) qui aurait pour cadre Paris, des jeunes qui sortent de temps en temps, se la collent, rentrent de soirées rébous et émoustillés, se roulent des pelles dans les ascenseurs, boivent une dernière bière sur le canapé avant d’aller se caler dans la chambre de la colloc etc… Des scènes de sexe avec aucun soucis de performance, sans l’avalanche de gros plans, du temps consacré au déshabillage (ce truc tellement excitant mais systématiquement oublié), beaucoup de caresses… Comme un gossip girl porno mais avec des jeunes beaucoup plus fauchés, pas sursapés et moins gogolitos.

  • en tout cas, si vous recherchez toujours des acteurs amateurs mais motivés: vous avez une actrice (sous réserve que « ça » vous convienne).

  • Le problème du Porno, c’est que c’est trop porno et pas assez sexy…

  • J’arrive un peu après la bataille mais je suis moi-même à la recherche d’un autre porno depuis…bah, depuis que j’ai commencé à en regarder en fait. & je meurs d’envie de faire l’actrice, parce que mon corps est à lui seul une (bonne) révolution & qu’il serait temps d’en choquer plus d’un…
    Ayant moi-même un pseudo trompeur je ne saurais m’égarer dans ces contrées, mais j’ai cru remarqué au grès des commentaires que ça n’était ici & là qu’hommes parlant d’un point de vue d’homme.

    Ouais, d’accord, c’est vous qu’avez inventé le porno, qui était à la base fait pour vous.
    Mais si des millénaires de civilisation nous ont bien appris quelque chose, c’est que s’il y a une tendance bien masculine, c’est de tout gâcher. (& par masculin, j’entend masculin, pas tout ce qui porte un pénis. En plus un pénis je trouve ça trop mignon pour être rattaché à l’idée de masculin, mais enfin…)
    Les valeurs masculines ont niqué la planète, l’économie, la musique, la philosophie, la politique.
    Ne les laissons pas niquer le porn.
    & arrêtez avec cette catégorie « filles » ou la seule différence c’est qu’ils et elles se caressent dans tous les sens avant de reprendre un putain de vas et viens crescendo jusqu’à l’éjaculation et là on arrête tout. Putain. Merde quoi.

  • mes premiers porno, les téléfilms rtl9 .. depuis je rêve d’autre chose, un bon mix entre ces films amat au qualité d’image dégueux, mais qui au moins donnerait presque l’impression que la fille aime ca, en tout cas elle joue moins, et entre les films des grosses prod, comme dorcel… j’en dirais pas plus, ok les actrices sont plutot bien foutu, mais le scenario dans un film de cul, soit il sert a rien, et dans ce cas on l’oublie, soit il est « comique ». enfin voilà, je suis juste un mec blasé de toutes ces actrices qui surjoue en fixant la camera, je veux voir du sexe du vrai, que la fille prenne son pied et que ca ce voit, pas juste une fille payé pour 3 crie.
    je ne m’etendrais pas non plus sur les gros plan sur le visage des mecs dans les films « scenarisé » même si avec le POV ca tend a disparaitre.

Laisser un commentaire

Le Bon Fap