Les hardeuses ont peur de Twitter

Depuis l’ère Myspace (RIP), le “direct to fan” est devenu une réalité incontournable pour toute personne voulant faire la promo de son cul, que ça soit en musique ou dans le porno. Les actrices outre-atlantique à qui on ne la fait pas niveau entertainement et communication ont rapidement compris le principe en montant des blogs perso et en repondant aux fans depuis des années. Elles les fidélisent, se rapprochent d’eux, leur montrent leur chatte.

La chatte de @BobbiStar

Alors le gars qui voit ça, il se dit que y’a peut-être moyen de pécho. Le fan est un peu con, j’en sais quelque chose j’attends toujours que Kristina Rose daigne répondre à mes tweets de pur amour 100% réel, qu’elle voit passer mais auxquels elle n’ose pas (encore) répondre… De peur sans doute de devoir s’enfermer dans une relation à distance un peu compliquée, tu vois le plan. Je vais quand même la laisser réfléchir, insister un peu, ça vaudrait le coup même si c’est une fois par mois. Enfin…

Kristina Rose fait popo

Le porn a tout de suite compris que Twitter était un joli terrain de jeu, beaucoup moins de nazis que sur Facebook – et ses comptes qui sautent pour un rien – tant que tu ne montres pas un bout de sein au mauvais endroit. (notre compte a sauté pour cette raison, l’année dernière, ndlr)

Pornographie : Il est interdit d’utiliser des images obscènes ou pornographiques dans les photos de votre profil ou de votre fond de page d’accueil.

En d’autres termes tu peux t’en donner à coeur joie quand il s’agit d’envoyer des twitpics de ton cul, de ta quine et je laisse ton imagination faire le reste (sauf du child porn, évidemment). Dans la porn valley on y va à fond, ça se duckface, shoot, répond aux fans. Ça se la donne sévère dans l’inutilité fascinante comme twitter son repas ou sa sieste. Et son bouli, tout le temps. Tellement que j’ai dû virer ces gens de mon compte perso pour pouvoir bosser en paix. Mais en France ?

Si on exclut les français qui habitent aux states et qui ont pris le pli de ce joyeux business : Manuel Ferrara, Lou Charmelle ou Katsuni, où sont les actrices et acteurs français qui sont dans le twittgame ? Hein ?

Manuel Ferrara vous invite à partager avec vous sa paella

Y’en a (presque) pas. C’est le désert.

Ils sont tous sur Facebook, sur des comptes perso pour faire croire qu’ils sont accessibles, même pas de pages de fan, ou si peu, et surtout quasiment personne sur Twitter. Ça serait peut-être bien de commencer à se sortir les doigts du cul, y’a pas que la promo à l’attention des glands kikoulol bien posés sur les genoux de Zuckerberg qui existe. On est là aussi ! Les déserteurs de Facebook au grand coeur, vous en faites quoi ?  La page Facebook d’un compte à 5000 amis c’est une interactivité proche du néant, un mur envahi de spams et de jeux idiots, soit l’enfer de Myspace quand il a commencé à vaciller en 2008.

Le mur très intéressant d’Anna Polina

Venez voir du côté de la tweet, on vous enverra des bisous. On veut savoir où vous sortez, on veut vous stalker, vous parler, vous envoyer des DM cochons. A la question “pourquoi t’es pas sur Twitter ?”, j’entends toujours la même réponse “je sais, hihi, il faut que je m’y mette…”. T’attends quoi ? T’ATTENDS QUOI ? Me dis pas que t’es débordée… J’ai du mal à te croire.

On attend quoi pour avoir des raisons d’arrêter de râler ? La réponse est dans leurs mains, dans ce téléphone qui attend des coups de fils des Amériques qui ne viendront pas. Inscrivez-vous, twittez, on fera une ronde et la farandole, on sera bien.

5 commentaires Voir les commentaires

  • J’espère que cet article sera lu ;)

  • POur ce qui est du porno Français, un réseaux social dans le genre de Facebook nommé IntimeBox à été ouvert par Fred Coppula, depuis l’hiver dernier.
    On y retrouve quelques pornstar française et beaucoup d’autres cherchant à sa faire un nom.

    • L’idée d’intime box est bonne mais elle est réservée aux vrais fans du porno, pour toute la masse de consommateurs lambda (en gros notre génération), c’est pas vraiment adapté. Et l’interaction s’arrête souvent à poster des photos et à voir des commentaires « t Tro Bel ! ».
      Si les actrices sont capable de faire cet effort sur Intime-Box, pourquoi elles ne viennent pas sur Twitter ?

  • En meme temps on disait pareil de facebook au début « l’idée du site est bonne mais il est reservé aux geeks qui vont créér leur propre application »
    Je pense au contraire qu’intimebox sera une vraie plateforme dans le futur pour l’actu et l’interactivité porno.
    Sur Twitter ca ne fonctionne pas, car on controle moins son image, donner une impression immédiate et voir des centaines de personnes réagir sans savoir si on parle à son banquier, son voisin ou je ne sais quoi c’est flippant, sur un reseau social on controle à qui on diffuse, à qui on parle, et on prends le temps de déterminer ce qu’on diffuse.
    Une actrice X est avant tout un produit marketing, elle se doit de controler son image en se détachant de sa vie privée, voilà pk je pense selon moi twitter n’est pas aproprié sauf ceux qui ne se considerent pas faire un metier mais vivre une passion (ferrara,katsuni,etc..)
    On remarquera justement que ces dernieres personnes ont souvent un blog ou un club site gérer par des webmasters et non par eux, twitter est alors le dernier endroit où ils s’expriment personnellement.
    Mais bon étant moi meme inscrit sur IB, je suis forcement fan et mon opinion est peut etre tronqué.
    Sympa l’article en tout cas.

Laisser un commentaire