Parodies US : premiers symptômes

Le problème du X, c’est que dès qu’il trouve un filon il tire dessus jusqu’à l’épuisement. Pas un jour sans l’annonce d’une nouvelle parodie, que ça soit chez avec les This Ain’t [remplir le champ] chez Hustler qui un jour finira par être un This Ain’t A Porn Movie et crèvera d’un mindfuck, ou l’épuisement du catalogue Marvel qu’on s’est déjà coltiné dans le cinéma traditionnel. L’idée est bonne, c’est drôle et ça fonctionne mais l’originalité se fait la malle quand on se noie dans un océan de sorties.

Pour le moment le public suit car les infos sont bien relayées sur les sites plus tradis, surtout si leur audience est composée de geeks. Dernièrement la parodie des Simpson a fait le tour des internets et au final je crois bien que personne l’a regardée tant l’idée tenait plus de la grosse déconnade entre potes que d’une réelle motivation à faire un bon film. J’ai peur qu’on se lasse vite. J’ai regardé l’autre jour la parodie d’Elvis en accélérée, des scènes de comédie intéressantes mais globalement un résultat assez chiant. J’étais bien frustré car j’avais préparé tout une ode au King et j’ai pas pu la placer. Dommage, du coup je me contente de trémousser mon pelvis en giclant ces quelques lignes.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=snuOfUYwTb4[/youtube]

Le véritable souci vient finalement de l’apparition des parodies à la française. Oublie, tu n’y trouveras pas ton bonheur, ils s’emmerdent pas, ils prennent une émission de télé et l’adaptent à l’écran, enfin plus précisement la chient à l’écran tellement les budgets me donnent envie de me casser aux states et de prendre les cours intensifs au Wall Street Institut. Hey les mecs, si vous nous lisez (j’en doute, mais sait-on jamais), enfin si vous arrivez à relever la tête de votre nombril, soit vous avez le budget pour nous divertir soit vous arrêtez le game. Votre porno franchouillard on en veut pas et vous allez bientôt vous retrouver au chômage si vous ne vous mettez pas rapidement au niveau. Ces parodies dégueus de télé-réalités pétées, c’est à deux doigts au fond du gosier, pas à une deep throat qu’elle nous font penser. Est-on obligé de se rabaisser vers les miches de la boulangère pour faire bander le collègue français ? Sommes-nous des vaches à lait débile ? Non, c’est le cerveau qui agite nos slips, pas un putain de bouton [ON]. On veut de l’entertainement, pas du divertissement, saisissez la nuance.

Brigitte Pinard ? Désolé Fred Coppula, je ne mange pas de ce pain là.

A travers l’abondance des parodies américaines, qui sont souvent très drôles et réussies à l’image de The Big Lebowski, j’ai peur qu’on reprenne pour cinq ans de porn français affligeant qui finira par parodier Carré Viiip, l’incarnation à l’écran du cauchemar du VIe Reich d’Hunter S. Thompson. J’ai 27 ans, j’en ai marre de cette France artisanale qui ne me fait pas rêver, qui a l’ambition dans les chaussettes, qui tournera un porn en Red ou au 7D quand ça sera devenu ringard. Qui me parle de budget, alors qu’elle vise la niche des VRP de Province (no offense). Quand je mate un porn, c’est pour passer un bon moment, pour avoir le sourire jusqu’aux oreilles pas pour finir énervé et éclater l’ordi d’un coup de poing rageur.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=SJrgFvSQ-f0[/youtube]

J’ai perdu l’idée de départ mais j’aime bien râler, je suis tellement Français au fond ; c’est moi qui me mord la queue, mais pour le moment j’avale pas.

7 commentaires Voir les commentaires

  • Putain tu geres!!!
    Un tres bon article qui nous fait pleurer une fois de plus sur le porn game francais

  • Ravi de voir que je suis pas le seul qui en a plein le cul de toutes ces parodies … (sans mauvais jeu de mot)

    Rien que la pochette « on a échangé nos mères » me donne envie d’aller acheter une corde.

    P.S : Belle conclusion pour l’article. C’est si bon d’être français :p

  • Souchien, souchienne, adj. et nom, de « souche ».

    Néologisme, (re)formé par les hipsters du Tag, pour désigner les VRP de province tellement en chien qu’ils se finissent sur du porno franchouillard.

  • D’un autre point de vue et quelque soi la qualité de l’appareil technique américain, je me demande si ce ne sont pas leurs parodies qui sont uniquement très « business » et ringardes?
    Les films US sont « académiques » et me font penser à la poêsie du 18 ème siècle qui ,pourtant a eu ,en son temps,un succès d’édition considérable et illustrée par les plus grands artistes.

  • Charmontel :
    « D’un autre point de vue et quelque soi la qualité de l’appareil technique américain, je me demande si ce ne sont pas leurs parodies qui sont uniquement très « business » et ringardes (…)?

    Est-ce à dire que la majorité des parodies X françaises, d’hier et d’aujourd’hui, ne sont, elles, pas « très business » et plus « hardtistiques » ?

    Allons, allons, arrêtons le délire, soyons raisonnables et réalistes, « business is business », dans le secteur du « Porn » comme ailleurs, aux States comme ici (en plus petit).

  • Charmontel :
    « D’un autre point de vue et quelque soi la qualité de l’appareil technique américain, je me demande si ce ne sont pas leurs parodies qui sont uniquement très « business » et ringardes? »

    C’est pourtant bien vous, me semble-t-il, qui avez écrit, de façon ironique, en mai dernier, ceci :

    « C’est bien qu’on soit en mode confidentiel car les gagne petits du métier veillent..lol Lavil étant en tournage il n’aura pas le temps de revoir ces scénarios ,reste JTC avec Lafait et Max antoine? »

Laisser un commentaire