Porno 3D : rencontre du 3e type

Cet article fait suite à celui écrit en avril dernier. Depuis, l’eau a coulé sous le pont du Tag. Court résumé des épisodes précédents.

J’avais eu un premier contact avec la 3D, en allant serrer la pince aux co-producteurs de Mademoiselle de Paris. Tous autour de la table de réunion chez Dorcel, où les traces de ronds de café montrent l’activité intense qui y règne. Perso quand je prends un café, ça m’excite alors je sors ma quine et je m’active, là j’ai été sage, j’ai préféré twitter l’affaire. Alors, ça donne quoi ? Une fille se désape tranquillou, elle nous tend une coupe qui sort de l’écran, azy t’es chaude toi. Je la bois, ah non ça c’est mon café. Bref, elle fait la maline, nous montre son cul, que je caresse, ah non ça c’est ma chaise. Wow je suis foncedé ou quoi ? Ghislain, le généreux chargé des nouveaux médias, nous fait revenir sur terre et nous explique le principe de projection qu’ils développent avec leur 3D. Ils ont déjà investi 1,3 millions d’euros dans leur jouet pour adulte, on est face à du sérieux, je prends l’air posé du mec blasé, ce qui a pour but d’annuler un début de gaule naissante et je dis « ah ouais ». Une intervention fort intéressante. En fait t’as un peu rien à dire quand ton cerveau calcule comme le Roadrunner d’IBM les possibilités sans fin de cette nouvelle technologie. Démonstration finie, on passe à autre chose et je reviens vite à la raison : c’est quoi ce contenu soft coco ?

Marc Dorcel 3D POV

J’en peux plus de cette fille, elle me poursuit

Deuxième acte, j’ai rendez-vous chez Dorcel pour discuter chiffon avec le patron, pour me faire patienter, Ghislain me montre leurs nouvelles démos 3D. Mais il a quoi ce garçon ? La prochaine fois je reviens avec mes mouchoirs monop’ (ils sont si doux) si c’est comme ça. Bref, re-démonstration du potentiel, ça marche même si l’idée de jaillissement va peut-être me lasser, puis je me rappelle que j’ai 12 ans de porn en 2D derrière moi alors je vois pas pourquoi je commencerais à râler. Démo finie, je suis content mais il m’a encore embrouillé avec du contenu soft, on est chez Dorcel ou M6 Interaction ? Un mail plus loin, rendez-vous pris pour du contenu hard, et voici le début de l’histoire.

Un soir d’hiver, GrosMikko et moi, on se dirige nerveusement vers le 15e arrondissement, cet univers hostile où des petites vieilles tiennent les murs. On croise une poussette à un coin de rue, on n’est pas rassurés, je glisse un petit « avançons » fébrile à mon camarade qui acquiesce, la tête rentrée dans son costume de VRP du Tag. Nous arrivons au QG bleu-luxure de la maison Dorcel, l’hôtesse d’accueil appelle Ghislain, il y a donc de la vie dans ce foutu quartier. On commence à se détendre. Direction la salle de réunion qui ressemble de plus en plus à un showroom pour télé 3D. On se pose autour de la table, toujours ces taches de tasses de café, ça y est ça me reprend, j’ai envie de sortir ma quine. Je me retiens, je lance une vanne sur un truc à la con du genre « ahah ouais lol, Twitter tout ça, les cons, ahah ». Hum… On revoit les démos softs, parce que le GrosMikko il est encore vierge de la 3D, moi je mate à peine tsé, la routine. Je regarde en fait, j’aime bien quand les culs m’arrivent dans la gueule, ça me rappelle que c’est cool un cul. On discute, le service Free Dorcel 3D vient d’arriver, il nous explique le concept, nous file la télécommande et nous laisse.

Marc Dorcel 3D POV

First I was : houuuuuuuuuu © Marc Dorcel

Échange de regards amusés, on zappe un peu partout. On se connaît avec le Mikko, nous la came de chez Dorcel on n’accroche pas trop, mais on essaye quand même de trouver quelque chose à croquer, on n’est tout de même pas venus pour sucer des glaçons. Alors nous voilà devant un vrai porn de 25min en 3D. La douce Black Angelika fait du sport devant nous, on s’enfonce dans les fauteuils, on est bien. Je fais remarquer que c’est tout de même fou cet éclairage, on dirait qu’elle sue comme après un marathon, le Mikko il m’écoute à peine parce qu’il est saisi, figé le type, il me répond un vague « oui oui le contenu tout ça… ». En fait il se passe un truc étrange, on est devant une technologie vraiment bluffante avec un contenu qui nous ennuie mais qui fait travailler à toute allure notre imagination, un peu trop vite je crois, j’ai l’impression que la table s’envole.

On n’est plus chez Dorcel, on est chez nous, c’est cosy, y’a une petite qui se réchauffe au coin du feu. Ambiance abricot sur peau de bête. La canette de coca, anciennement le support de la nervosité de ma main est devenu un Cognac hors d’âge qui se réchauffe délicatement au creux de celle-ci. Mikko tire sur son stylo qui devient un Blunt qui ferait la jonction parfaite entre DSK et Snoop Dogg. La température est idéale, à s’y méprendre on dirait un soir de juillet sur les bords de l’Atlantique, 24 degrés. On ne pipe mot, on savoure. Black Angelika en 3D s’est transformée en Bobbi Star, nos érections sans les mains sont des totems de l’amour, ils sont dirigés droit vers le ciel, Dieu en rougirait presque. Il se contente d’un smiley complice à notre attention, on le salue d’un petit geste de la main et on retourne au spectacle.

Délicieux ce temps qui s’écoule, on en a mal à la poitrine tellement c’est excitant. Je propose de fouiner dans le tiroir de la commode, on trouvera bien des restes poudrés de Bolivie, il est pas contre le Mikko, il dit jamais non de toute façon, l’armoire normande avec un cœur de colibri. Mais un drame se déroule devant nous, un parasite a pris le contrôle de l’écran. Notre héroïne n’est plus toute seule, un sagouin est dans sa salle de sport, l’enfoiré est un gros beauf de Tourcoing, casquette vissée à l’envers. Wow c’est quoi c’bordel, Ghislain, quelqu’un pirate ta Freebox ou quoi !? On redescend sur Terre façon ascenseur fou, putain l’atterrissage est rude. Il fout quoi ce boloss, dégage de l’écran, tu gâches tout ! Bravo, elle tire la gueule maintenant, elle gémit on n’y croit plus une seconde. Le 2e effet du porn français… On zappe sur autre chose. Et c’est reparti.

Marc Dorcel 3D POV

Then I was : ooooooooh! !!!! © Marc Dorcel

On remonte la corde à mains nues – y’a plus d’ascenseur, j’espère que tu suis – et on retourne à notre campement distingué d’en haut, les totems se redressent, Jade Laroche nous montre ce qu’elle sait faire. Y’a Mikko, ordinairement calme, qui fait des bonds, je lui dis « hey mec t’as pas tapé tout le tiroir quand même ? », il me dit « non, regarde, regarde, je l’ai dans le creux de la main ! Regarde, elle est là que pour moi ! ». Moi j’dis il a trop tapé, quand wooow mec, elle m’envoie son soutif dans le nez ! C’est sérieux leur business, c’est Disneyland qui rencontre le quartier rouge d’Amsterdam en zappant voyage-sncf. T’as plus besoin de te taper une escort d’une brique, t’as tout sous le coude ; suffit de le lever et rapport à ta consommation, ça devrait pas te poser de problème. On imagine des perspectives à court terme complètement dingues, mais on est encore emmerdés par les parasites du porno français. Vas-y, l’Ghislain il a du POV, du solo ou du Strip qui cartonne dans sa box ? Bref, marre de faire le yoyo avec nos sentiments, on s’arrête pour aujourd’hui, l’idée est là et elle est hautement validée. Je quitte le Mikko qui s’en va explorer ses rêves dans la nature, je vais à l’étage. Je salue l’équipe, Gregory, Marc, bien joué les gars, c’est pas que je vous admire pour le contenu mais la technologie ça me fait quand même pas mal bander. Et là, je sais pas pourquoi je pose une question con « et ton ordi il est en 3D aussi ? », réponse positive, « on peut toucher ? », je me retrouve encore avec des lunettes sur la gueule, et c’est reparti.

Pour la centième fois, cette vidéo de présentation qui me poursuit, sauf qu’il se passe quelque chose de bizarre. Être à 50 cm d’un écran 22 pouces c’est autre chose qu’être à 3 mètres devant un plasma de 127 cm. Et tu le croiras ou non, mais l’effet est plus intense. Imagine, la pause café de bâtard avec Stoya qui viendrait jouer à oustiti sexe ? Tori Black qui viendrait ambiancer le créneau d’une demi-heure avant de te coucher ? Ça continue à carburer dans ma tête, loin d’être un gadget, la 3D pourrait bien envoyer la masturbation vers l’irréel.

Un jour j’irai vers l’irréel
Tester le matériel
Voir à quoi s’adonne
La madone

Un jour j’irai vers une ombrelle
Y seras-tu
Y seras-tu
Y seras-tu

Alain Bashung – L’irréel

Le porn 3D sur ton ordi, clique clique.

14 commentaires Voir les commentaires

  • Imagine aussi dans quelques années, ton PC 3D relié à un sex toy pour un film en POV.
    Le moindre mouvement de la belle sur l’écran provoquerait la montée et la descente du fameux engin sur ton sexe.

    Matrix, nous voila…

  • L’ordi relié au sex toy ça existe, ça devrait deferler dans l’année, la 3D pareil. Par contre pour la POV en 3D faut attendre, la caméra est très lourde et c’est techniquement compliqué mais ça va venir.

  • Dans les interstices
    À l’article de l’amour

    … Toujours
    Bel Ange.

  • Déjà que le scénar’ d’un porno c’est généralement aussi intéressant qu’une chanson de Tony Parker mais là, osez en faire un article chapeau, l’artiste !
    Oui oui tu parles aussi de 3D, du coup ça relève le niveau direct !
    Non bon sérieusement si tu veux te branler en public, il y a toujours chatroulette, perds pas ton temps en écrivant…

  • Ghislain! On veut une démo! Ghislain! On veut une démo! Ghislain! On veut une démo!

    Nan sérieux encore un très bon article!!!

  • Suis assez d’accord sur un point avec « DeadWoman », c’est un : « article chapeau, l’artiste. ». Je sais pas vraiment ce que c’est qu’un article chapeau, j’imagine un code, sans doute un gimmick professionnel, et puis j’ai faim. Et puis, oui, aussi, tiens donc, ça va couter combien aux branleurs de l’an 2000 un p’tit Dorcel Prod en 3D à la maison (ouais, le rêve n’a pas de prix et tout ça, et je passe sur l’équipement, mais faudra lâcher combien ???) ?

    • Oublions Dead Woman

      Alors, le Ghislain en question te répondra mieux que moi mais leur service free est déjà en place (regarde sur la freebox si t’es dessus, j’ai pas les tarifs sous les yeux) et apparemment les télés 3D sont aux même prix que leurs équivalents 2D (a vérifier également

  • @Jeannot : toujours possible à organiser !
    @Al-Imanol : concernant les tarifs des PC 3D, une carte Nvidia avec un écran 23 pouces, c’est aux alentours de 600€. Concernant les TV, cela dépen de la marque et de la taille. Compte dans les 1500-2000€ pour un 50 pouces en moyenne. Pour l’offre chez FREE, la SVOD 2D est à 20€/mois (pass 24h à 10€) et la 3D est une option à 10€ de plus par mois (ou 6€ pour 24h). Les vidéos seront également bientôt disponible chez NUMERICABLE, ORANGE, SFR, BOUYGUES… Nous allons également proposer le téléchargement des scènes sur http://www.DORCELVISION.com ce qui te permettra de les voir soit sur ton PC, soit sur ta TV. Voilà, tu sais tout !

  • Dès que c’est dispo sur mac, je change d’écran, c’est pas une blague. J’arrive pas à croire que je vais payer pour du porn, va falloir noter ça dans le marbre.

  • Et voilà. L’ère « Crevard » du Tag se termine. On va devoir retourner sur Sexactu…

  • sinon, asus fait des ordi portables 3d (qui accessoirement sont super pour jouer, aussi en 3d) : http://fr.asus.com/product.aspx?P_ID=e9WqjDIhlAZgEbT9
    ten as pour 1500 / 2000 e et en plus le truc est plus puissant / plus de stockage / lecteur blu ray qun macbook pro 15 qui coute 700e de plus.

    bon jarrete de faire le vrp d’asus,

  • Je me dis que si des miss monde comme J. Laroche font du porno (certe chic) dans quelques années les bombasses donneront leurs culs plus facilement

    • Elles le font déjà c’est juste que tu n’as pas compris comment il fallait s’y prendre… La sodomie n’a pas été inventé avec la VHS… Un petit conseil : quand tu lui limes correctement la chatte, c a d que tu la sens se dérober sous tes coups de boutoirs, mets lui discrètement et délicatement un doigt dans le cul, fais des petit va-et-viens en lui bourrant toujours correctement le con et puis comme un bon disc-jockey qui enchaine les disques sans que ton oreille ne s’en rende compte, tu sors ta bite et si tu mixes bien, elle ne se rendra même pas compte que l’origine du plaisir qu’elle ressent est ton doigt que tu remues efficacement dans son cul… C’est une technique vieille comme le monde : la diversion…

Laisser un commentaire