Tague ta bite sur une Russe

Perso, j’ai toujours bien aimé les Suédoises. Mais depuis qu’un chauffeur de taxi a accompli un meurtre rituel sur une Erasmus en 2008, la côte de la Suédoise parisienne a fortement chuté, les cuisses se sont alourdies, le maquillage s’est épaissi et Facebook a désactivé la recherche par pays d’origine. Alors que faire pour ne pas pécho tradi ? Les Anglaises sont grosses, les Espagnoles sont poilues, les Allemandes sont allemandes, les Asiats sont comme pas dans le porn, bref, c’est galère pour amorçer le virage des années 10 et relancer la grande machine du mojo.

Il existe peut-être une solution. La Russe.

La Russe à Paris est jolie, elle fait de brillantes études universitaires et elle t’attend sur vkontakte.ru, le Facebook local où est inscrite toute la diaspora. Vkontakte.ru fait tout pour faciliter les rencontres avec un moteur de recherche qui rappelle le Facebook de la grande époque des Suédoises. Recherche par sexe, relationship status, pays et âge. (et politique pour les fétichistes des #meufsdedroite)

Le spectre de Pedobear plânait sur Facebook et il n’était pas possible de chercher des filles de moins de 18 ans. Sur vkontakte.ru, auto-proclamé « site internet le plus populaire en Russie et Ukraine » (80 millions d’inscrits), les mecs en ont rien à branler, la recherche va de 12 à 80 ans, de quoi laisser un large champ aux pervers de toutes obédiences.

Restons dans la légalité (pour ne pas choquer les annonceurs) et tapons fille, France, Paris, 18-25 ans. Résultat: 5.345 profils. On va dire que là-dedans, on enlève 300 comptes fake d’escort girl et on tombe sur le très honorable score de 5.000 jeunes Russes à portée d’inbox.

Vkontakte Facebook Russe

Salut, tu connais le blog de Maître Eolas ?

Les Russes, c’est pas tout à fait le délire à la française, genre « je pose avec mon cheval », « je suis bourré en soirée et je porte une perruque débile » ou « je suis une hipster, j’ai des lunettes tavu ». Non, la profile pic est une spécialité nationale qui relève du mythe du tag parfait, un Eldorado perdu dans la Toundra, une terre merveilleuse où la Twitpic de seins devint l’unité d’échange.

Vkontakte Facebook Russe

Salut, je peux photocopier ton cours de Socio du travail ? J’ai pris trois jours d’ITT après un fist-fuck un peu vénère.

Les Russes en France sont sympathiques — et si elles t’acceptent en ami, je te conseille de fouiner dans les albums photos — mais question de personal branding à la fac, elles sont pas aussi chaudes que leurs congénères du Bled. Pour une partie de la jeunesse sur vkontakte.ru, le modèle ne semble pas être Facebook mais plutôt ces « Facebook du sexe » à la con qu’on voit apparaître en pub sur Youporn.

En Russie, les photos de vacances, c’est à la cool en mode « je pose mon flow en attendant que ma copine lâche la salle de bains ».

Vkontakte Facebook Russe

Garanti sans MySpace angle.

Comme les Russes ont la profile pic un peu décomplexée, ils se lâchent aussi sur les tags. Et là-bas, le tag parfait, c’est ça : toutes les femmes de ta vie en ta bite réunie.

Vkontakte Facebook Russe

Quand on montre sa bite, toujours citer les trouveurs.

Le taggage de bite semble néanmoins plutôt un moyen de pécho que de ressasser des souvenirs d’ex. Les meufs un peu chaudes possèdent ainsi une vraie collection de bites dans leurs photos taguées, autant de bouteilles à la mer jetées par des crevards inconnus. Un émouvant musée de la misère sexuelle.

Vkontakte Facebook Russe

On reconnaît une bite caucasienne au milieu.

Attention pour les non-initiés, le fléau sur vkontakte.ru, c’est la fausse profile pic, empruntée sur Google Images. Aucune loi locale ne vient réprimander ce vaste trafic de photos et pour rétablir une drague certifiée « commerce équitable », les patrons du site ont dû mettre en place une véritable milice privée de la profile pic. Cette chatte est par exemple jugée suspecte. On vous laisse juge.

Vkontakte Facebook Russe

Changer de nom et de chatte à la fois, c’est fort. (cc @jeanluc_delarue)

Ce déplorable trafic de chatte ne doit pas occulter le romantisme des jeunes russes, et leur étonnante créativité dans l’affichage de leur amour pour leur copain.

Vkontakte Facebook Russe

Vous n’y croyez pas que c’est une vraie photo ? L’album en entier : http://imgur.com/7IK3c.png

L’avantage d’afficher son « relationship status » en photo, c’est que ça n’affiche pas « is now single » sur le news feed de tes amis quand tu viens de te faire larguer. Suffit juste de virer la photo en douce. Astucieux.

Merci à la Russie, le pays de la R&D en réseaux sociaux.

9 commentaires Voir les commentaires

Laisser un commentaire