Interview de Spock Buckton, 3e partie: lui-même

Maintenant Jessie parle nous un peu de toi. Pour commencer, c’est quoi pour toi le tag parfait.
Si je ne devais en choisir qu’un je choisirai « hand-job ». Ce qui me bote dans les films de cul c’est la branlette : pas de bouche, pas de chatte juste une main sur une bite. Je sais pas trop comment ca m’a pris – en plus si ça se trouve je suis un cas isolé – mais c’est mon fantasme depuis un moment. Je pense que ça m’est venue d’abord avec ma meuf. Ca fait un bout de temps qu’on est ensemble et parfois on essaye des trucs nouveaux : genre, tu rentres avec une superbe bouteille de vin et … tu testes d’autres choses… Mec, je crois que ce jour là je voulais juste une branlette, ouais. Juste ça ! Pas de pipe, pas de pénétration, juste une branlette ! Elle l’a fait et je me suis dit Ok c’est mon truc

Même si t’es juste un type qui aime se faire branler, t’as pas l’impression que tu es quand même un peu une rock star ? Tu es souvent à LA entourée de filles superbes etc….
Je devrai le voir comme ça ! Mais bon… Tu sais, en fait, on n’est pas très star system : on évite les clubs cosy pour préférer les rades sombres. C’est mieux quand y’a personne, on peut mettre la musique qu’on veut !

Est ce qu’il arrive parfois que des types te reconnaissent ?
Parfois… mais pas souvent. C’est plutôt les filles avec qui je traine qui se font reconnaître dans la rue et les types se demandent « qu’est ce que ces meufs bonnes font avec un tel boloss ?! »

C’est à cause de tes cheveux ? C’est dingue que tu aies une aussi cette grosse moustache et une si petite barbe. Tu ne crains pas que ta moustache essaies de buter ta barbe dans la nuit ?
Je laisse pousser ma moustache et je garde cette petite barbe tranquille. Mais je crois bien que cette foutue moustache est en train de prendre le contrôle de mon visage.  Par contre c’est pratique, en hiver j’ai une grosse barbe et ça me tient chaud ! J’ai pas de voiture, je suis obligé de me déplacer à pieds ou en vélo et il fait plutôt froid dans le secteur, donc c’est coolos. Mais, je fais ces rêves étranges où ma moustache grandit tellement qu’elle m’étrangle !

Tu caches quoi dans ton iPod ?
J’ai pas mal écouté… du… hum… Rush !

T’écoutes vraiment ça ?!
Ouais et j’aime vraiment. J’écoutais pas mal quand j’étais ado, dans ma période métal puis  j’ai laissé tomber pendant un moment. Je ne m’y suis remis que recemment. Sinon j’aime bien les nouveaux morceaux d’Arcade Fire ou bien les BO de Stanley Kubrick comme  Shining. Quand je suis au travail, je n’arrive pas à me concentrer si j’écoute de la musique avec des paroles… donc j’écoute beaucoup de BO de films car elles sont généralement instrumentales. Sinon Radiohead bien sur, encore et toujours.

J’ai lu que t’aimais bien Slayer ?
YEAH SLAYER ! J’ai pas couru depuis un moment mais je kiffe bien écouter du Slayer quand je fais un footing.

Comme en tournage ?
Absolument !

Spock Buckton Antoine Doyen Popporn

Dirty Spock Buckton par Antoine Doyen

C’est quoi ton album préféré ?
Je crois que c’est Reign in Blood. Ou… South of Heaven peut être… humm… Ouais celui là ! Il est fou !

Sinon, si tu devais choisir, tu prendrais plutôt un tee shirt ou une chemise à carreaux ?
Normalement c’est chemise à carreaux et rien d’autre… mais là mes fringues sont au sale…

T’as pas un petit chinois pour faire tes lessives ?
Nan, je fais tout moi même. En fait, je n’étais pas chez moi le week-end dernier et j’ai pris toutes mes chemises préférées, depuis elles s’entassent au coin de mon lit et ça pue. Du coup je porte ce tee shirt, que j’aime pas. Je suis tout le temps en jean-chemise, je porte ça tous les jours jusqu’au moment où ma meuf met le holà : « stop ! Tu chlingues ! ». Alors je mets tout à la machine et et l’histoire recommence.

Est-ce que tu vas commencer une carrière d’acteur ?
Oui je crois. Et ça me plait bien. J’aime bien gagner ma vie en faisant ce que je fais. Je ne suis pas fait pour rester bosser dans un bureau, ca m’emmerde, j’ai besoin de faire un truc artistique tu vois. Quand j’étais plus jeune, je jouais dans des groupes, ca me bottait. Avec mon frère on a toujours fait des films mais on n’a jamais eu pour ambition du faire du porno. Au final on se réjouit de ce qui nous arrive mais ca n’était pas un objectif de carrière. Aujourd’hui on nous paie pour écrire des petites histoires débiles et les tourner ! C’est le kiff. J’ai envie de continuer tant que je pourrais :  du moment qu’il y aura des types pour acheter du porno j’aurai des idées à la con pour eux !

Tu as prévu de venir sur Paris avec ton équipe et James Deen pour qu’on se la colle entre cousins ?
J’sais pas. J’adorerais mais je ne peux pas te dire, peut-être l’année prochaine. On a un planning chargé jusqu’à fin décembre, un film par mois et décembre c’est le mois des vacances avec le Père Noël et tout…

Gros smiley complice à Spock Buckton et à l’équipe de Popporn: Les Cousins d’Amérique!

Gonzo et son armée de filles en culotte – Propos recueillis par Valéry Marin-Barthe – Photos par Antoine DoyenTraduction par Gonzo et sa maman

1 commentaire Voir les commentaires

Laisser un commentaire